16ème Journée Haut-Rhinoise de Psycho-Oncologie

  • Cancer : (re) construction et créativité

    12 juin 2015

    Campus La Fonderie
    Université de Haute Alsace
    16 rue de la Fonderie- Mulhouse


     

     



  • La rencontre avec le cancer s’accompagne toujours d’un bouleversement psychique. De l’annonce aux différentes étapes du parcours de soin, de la rémission à (parfois) la récidive, un intense travail psychique est à l’œuvre pour s’adapter à des situations nouvelles et changeantes.
    Ce travail mobilise la pensée, parfois de façon obsédante, mobilise diverses ressources et crée, pour beaucoup, une dynamique nouvelle. En effet, de très nombreux patients présentent, de façon paradoxale, la maladie comme un évènement de vie qui leur a permis de (re) construire un nouveau rapport au monde en s’appuyant sur une force de vie, de  créativité. Bien souvent, cette force de vie, cette appétence pour la créativité étaient ignorées du sujet qui se trouve surpris ainsi que son entourage et comme « décentré» de la place qu’il occupait vaille que vaille. Vivre la maladie permet ainsi parfois la « sortie »  de cette position subjective au prix d’un remaniement psychique qui s’avère positif.
    Tous les patients atteints d’un cancer ne suivent pas ce cheminement mais chacun est pris dans un travail psychique qui va le porter ou parfois le « soumettre » au point de lui faire perdre pied.
    Ce travail, comme le cheminement cité plus haut, est à considérer et vient interroger les soignants. Comment  respecter ce travail psychique toujours à l’œuvre ? Comment soutenir, voire susciter, ces forces de vie et de créativité qui permettent une traversée plus positive  de la maladie?
    Pour les soignants, et ce quelle que soit leur fonction, la confrontation quotidienne avec la maladie, sollicite également un travail psychique dont une forme d’expression souvent citée est «  un plus de vie » . Là aussi, comment soutenir ce travail psychique propre aux soignants, ce « plus de vie » que certains expriment alors même que le travail peut apparaître comme particulièrement éprouvant ?

    Objectifs des Journées de Psycho-Oncologie :
    • Donner des repères cliniques pour mieux comprendre le retentissement psychique de la maladie
    • Développer une réflexion et identifier les modes d’actions, les attitudes susceptibles de favoriser la mobilisation des ressources psychiques.

    Public :
    • Médecins, psychologues, infirmiers, aides soignants, autres professionnels de la santé, travailleurs sociaux, impliqués dans la prise en charge de personnes atteintes de cancer.
  •  
    8h00 Accueil des participants
    8h45  Sophie FEUERSTEIN, Coordinatrice Générale des Soins, Groupe Hospitalier de la Région de Mulhouse et Sud Alsace (GHRMSA)
    Corinne SCHOEN, APOHR, diététicienne, GHRMSA

    Président de séance : Simone KORFF SAUSSE, psychanalyste, Paris
    Introduction : Est ce que la maladie peut favoriser la créativité ?
    9h00 Cancer et créativité : réflexions d’un oncologue.
    Marc Espié, médecin, oncologue, directeur du Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis - Paris
    9h45  La rencontre patient-psychologue : une co-création.
    Viviane Le Naour, psychologue clinicienne, Appui Santé Nord Finistère, Lesneven
    10h30- 10h45 Discussion
    10h45 – 11h15 Pause café - espace exposants
    11h15 Maladie et récit: raconter pour se « re-construire ? »
    Jean-Philippe PIERRON
    , philosophe, Université Jean Moulin Lyon III
    12h00 Discussion
    12h30 Repas sur place – Espace exposants
    14h15  Théâtre Forum : Une expérience à vivre avec l’Atelier de  l’APOHR et le Théâtre du Potimarron, Strasbourg
    16h15 Conclusion en musique
    Elisabeth Baudry, artiste lyrique, somato-psychopédagogue
    Claudine Bourquard,  APOHR, infirmière, GHRMSA
    17h00 Clôture de la journée


    Comité Scientifique et d’Organisation : 

    C. et P. ACKERMANN, Dr B. AUDHUY, C. BEROUD, C. BOURQUARD, A.-C. BUCCIALI, Dr M. EDEL, Dr A. GRANDGIRARD, L-A. HERRBACH, N.KEIFLIN, A. LANDAS KOPFF, M. METZGER E.MIESZALA, C. MURSCHEL, Y. OUCH, C. SCHOEN, Dr J. STOECKEL,  J.STURM, E.TURPIN, Dr H.WEIBEL.
  • Inscriptions – Renseignements

    Université de Haute Alsace - Serfa
    Mme Claudia Botton
    18 rue des Frères Lumières – 68093 MULHOUSE cedex
    03 89 33 65 16 – Fax : 03 89 33 65 33
    Courriel: claudia.botton@uha.fr
  • Organisée par le
    Service d’Enseignement et de Recherche en Formation d’Adultes de l’Université de Haute - Alsace (S.E.R.F.A.)
    et
    L’Association de Psycho - Oncologie du Haut-Rhin
    (A.P.O.H.R. www.apohr.fr)

    en partenariat avec :
    le
    Centre Hospitalier de MULHOUSE
    et les
    Hôpitaux Civils de COLMAR

    avec le soutien du
    Comité du Haut-Rhin de la Ligue contre le Cancer
    et le parrainage de la
    Société Française de Psycho-Oncologie
    __

    Nous remercions très chaleureusement les laboratoires pharmaceutiques partenaires de la Journée, les prestataires de services, la librairie Hartmann (24 Grand Rue-Colmar),
    les personnes et proches qui ont traversé la maladie et qui
    participent avec les soignants à l’Atelier de l’APOHR

    __



  • Inscriptions pour la 16ème Journée

    Renseignements



    Université de Haute Alsace - Serfa
    Mme Claudia Botton
    18 rue des Frères Lumières – 68093 MULHOUSE cedex
    03 89 33 65 16 – Fax : 03 89 33 65 33
    Courriel: claudia.botton@uha.fr


    Plaquette


    Télécharger le fichier

    Formulaire d'inscription


    Télécharger le fichier

  • D.U. de Psycho-Oncologie

    Offrir des repères destinés à mieux comprendre les profondes mutations qu'imposent au patient le diagnostic du cancer, les thérapeutiques, la guérison, les étapes qui précèdent la mort et les situations relationnelles souvent difficiles qui en découlent
    Mieux cerner l'aspect anxiogène et la charge émotionnelle qu'induit le suivi des personnes atteintes du cancer
    Etre capable de repérer les connotations sociales de la maladie et ses effets sur l'entourage
    Développer la capacité à trouver et à mettre en oeuvre des solutions communes (interdisciplinarité) et explorer les collaborations possibles entre professionnels