Théâtre forum : une expérience à vivre avec l’Atelier de l’APOHR et le Théâtre du Potimarron.

Philippe Ackermann


Nous nous retrouvons pour la seconde partie de notre journée et je voudrais évoquer avec vous la façon dont ces journées se construisent. Le travail de réflexion commence en général dés septembre. Une fois que le thème est arrêté, l’argument construit et approuvé, nous avons des réunions ou nous réfléchissons ensemble, à partir de lectures ou de rencontres dont les uns et les autres rendent compte. De ces réunions émergent des propositions  d’invités possibles et les contacts se prennent alors. Tout ça nous mène jusqu’en décembre dans le meilleur des cas et parfois jusque fin janvier.. A partir de là démarre un autre travail qui consiste à réfléchir à l’après midi, à ce que nous allons proposer l’après midi de la journée,  à partir de deux conditions :
-         réunir un groupe patients /soignants qui travaille ensemble
-         trouver un dispositif qui permette l’AM de favoriser la participation, la prise de parole et la réflexion de tous.
Je dois remercier mes amis de l’apohr qui chaque fois tente l’aventure en ne craignant pas de prendre des risques et je dois remercier aussi ceux qui connaissent ou ont connu le cancer et qui nous rejoignent, dans ce que nous appelons maintenant l’Atelier de l’APOHR,  pour partager avec nous ces temps d’échanges, de travail, d’émotions, de joie aussi.
Cancer (re) construction et créativité…nous avons pris, dans notre Atelier,  cela comme un défi en nous disant qu’un tel thème nous imposait d’abord à nous, dans ce groupe de travail constitué de faire preuve d’imagination et de créativité.
De faire preuve d’imagination et de créativité pour vous surprendre (nous l’espérons), vous donner envie de vous exprimer (c’est le pari), de proposer des façons de voir différentes qui permettent d’avoir une pratique inventive respectueuse de l’autre (c’est le but).
 
Pour nous aider, nous avons fait appel à Jacqueline Martin et à Frédéric Cholet du Théâtre du Potitmarron de Strasbourg que je remercie aussi pour cet accompagnement, le soutien apporté, les encouragements prodigués et leur confiance dans ce projet, confiance  qui a toujours été là et qui pour nous a été, est encore très porteuse 
Nous avons eu plusieurs rencontres ensemble d’ou ont émergé des situations vécues, qui ont été travaillées et  qui vont vous être présentées. Certaines vont donner lieu à un débat de théâtre forum. 
 
Nous comptons bien sur beaucoup sur vous pour faire progresser les situations et nous demandons aussi votre indulgence, il y a eu beaucoup de travail, sans doute pas assez, mais c’est en confiance, sur de votre bienveillance,  que nous  allons maintenant nous lancer…. Après que Jacqueline Martin vous ai dit quelques mots de présentation.