Magali EDEL

Patricien hospitalier, Oncologue, Coordinatrice du 3C Sud Alsace, Centre Hospitalier Mulhouse


Bonjour à tous. Je ne vais pas faire un grand discours. Je suis médecin. Nous entendons effectivement la question du « pourquoi » de façon régulière. Il est vrai également que le médecin répond souvent ou parfois au « comment » mais rarement au « pourquoi » parce que, tout simplement, nous n’avons pas de réponse. 

Nous avons des facteurs de risque, la génétique, différents éléments. Pour l’instant, je réponds à beaucoup de questions. Je n’ai cependant jamais de réponse à apporter au « pourquoi moi, pourquoi ai-je un cancer ? ». 

Je suis doublement contente aujourd’hui d’être le régent du temps parce que le président de séance sert surtout à cela, c'est-à-dire à essayer de maintenir le timing. Cela me permet aussi de saluer le travail de l’APOHR et de son président. Je ne vais citer personne pour ainsi n’oublier personne. C’est vrai que c’est un travail important et j’aimerais les remercier. Au-delà de leur implication au quotidien dans les services, qui est déjà très importante, ils trouvent le temps d’organiser ce genre d’intervention, de présentation. Cela leur a demandé une énergie très importante. 

Si vous me permettez, j’aimerais que nous les applaudissions.

Applaudissements. 

Merci bien. Ce n’est pas tout à fait spontané mais je crois que cela vient du cœur. A Philippe ACKERMANN et tous les participants de l’APOHR, merci beaucoup.

Nous allons commencer. Philippe ACKERMANN a déjà excusé Madame PORTAL. Je vais pour ma part excuser Monsieur Norbert AMSELLEM, qui ne pourra pas être présent aujourd’hui avec nous. 

Cela va entraîner un petit changement dans l’organisation de la journée. Nous allons essayer de récupérer son intervention que nous mettrons en ligne. Vous pourrez ainsi le trouver sur le site de l’APOHR. Il est tout à fait désolé de ne pouvoir être présent.