21 ème Journée Haut-Rhinoise de Psycho-Oncologie | 2021

Cancer : thérapies complémentaires, approches non conventionnelles : quels enjeux ?

  • 25 juin 2021
  • Notre séminaire 2021 aura lieu en distanciel


Depuis quelques années, via les sites d’information, les réseaux sociaux, les médias plus classiques mais aussi depuis nos bureaux de consultations, nous assistons à l’essor continu de thérapies ou d’approches dites non conventionnelles ou complémentaires à destination des personnes atteintes de cancer.

Homéopathie, naturopathie, kinésiologie, diète spécifique, barreur de feu… autant de méthodes auxquelles nos patients ont désormais recours en toute transparence ou dans le plus grand secret. Elles s’inscrivent souvent dans un discours de retour « au naturel » et/ou soutiennent la crainte vis-à-vis des traitements classiques, jugés parfois trop agressifs. Dans le meilleur des cas, les patients les intègrent aux thérapeutiques proposées par l’oncologie médicale.

Le recours à ces approches nous interroge donc :

Et si, l’expérience du cancer, proche du trauma, source d’incertitude, conduisait les personnes à la recherche de moyens de préservation psychique dont ces approches pourraient faire partie ?

Quelles ressources et quels ressorts psychologiques ces thérapies complémentaires apportent-elles aux personnes ?

Quels besoins, quels processus psychiques soutiennent, déclenchent les recours à ces approches ?

Quelles influences ont-elles sur la relation de soin et l’alliance thérapeutique ? Remettent-elles en cause le lien de confiance en devenir ou déjà établi ?

Ce lien de confiance résiste-t-il au désir de contrôle, d’autonomie, de liberté de choix thérapeutique du patient ?

L’attitude bienveillante et compréhensive du médecin pourrait-elle encourager un dialogue ouvert et, sur une base de confiance partagée, prévenir et/ou limiter ainsi les abus ou dérives dont les patients pourraient être l’objet ?

Comment ces approches sont-elles perçues, appréhendées par les médecins, les soignants?

Ces thérapies alternatives et/ou complémentaires traduisent-elles un nouveau positionnement de notre société, un besoin nouveau face aux traitements classiques et de pointe proposés en oncologie ; si oui, pourquoi et surtout, peut-on les ignorer ?

Sans valider leur pertinence, leur bienfondé ni leur efficacité, nous interrogerons la place du recours à ces méthodes dans l'économie psychique et la dynamique relationnelle du patient. Au travers de regards croisés, d’expériences de professionnels d’horizons différents, nous amorcerons une réflexion sur ces questions.
Accueil :
Aude MOROT
, Psychologue, Centre de Coordination Cancer GHRMSA, Présidente APOHR

Président de la journée :
Patrick BEN SOUSSAN, Psychiatre, responsable du Département de Psychologie Clinique, Institut Paoli Calmette, Marseille

Intervenants :

Véronique SUISSA

Docteure en psychologie, Directrice Générale, Agence des Médecines Complémentaires et
Alternatives (A-MCA)

MCA et psycho-oncologie: quelles attentes et quels impacts pour les patients? 

Anne Véga

Docteure en anthropologie sociale, coordonnatrice de l’étude CORSAC (Coordination des soins ambulatoires durant la phase thérapeutique initiale du cancer), Université Paris Nanterre

Apports et limites des autres médecines : les savoirs d’expériences des malades (étude Corsac)

Nicolas Pinsault

Kinésithérapeute, enseignant DU Thérapies complémentaires, Université Grenoble Alpes

Recours aux thérapies alternatives et complémentaire : pour qui, pourquoi, comment ?

Catherine Maranzana

Infirmière D.E, Coordinatrice aromathérapie, Hôpitaux Civils de Colmar

Les thérapies complémentaires dans le soin: utiles ou futiles 

Fanny Bernardon

patiente témoin

Témoignage

Jean Lionel Bagot

Médecin coordinateur de l’HDJ soins intégratifs du Groupe Hospitalier Saint Vincent de
Strasbourg

L’oncologie intégrative

Céline Iltis

Médecin généraliste en service d’oncologie

Savoir construire le parcours de soins avec le patient"


Interventions graphiques par PAVO, dessinateur

DATE LIMITE DES INSCRIPTIONS LE 21 Juin 2021 à 12h00

- Le bulletin est à signer impérativement et doit comporter une adresse mail valide et lisible qui sera utilisée pour la connexion à la
formation

- le bulletin d’inscription doit être retourné à Marie HUCK avant la date butoir

- le bulletin d’inscription rempli et signé valide automatiquement votre inscription (aucune lettre de confirmation ne sera adressée)

- l’inscription est ferme et définitive.

Université de Haute-Alsace - SERFA : marie.huck@uha.fr - tél. : 03 89 33 65 16
18 rue des Frères Lumière 68093 MULHOUSE Cedex


Organisée par
L'Association de Psycho-Oncologie du Haut-Rhin (APOHR - www.apohr.fr)

Partenaires